Secret Valley

Secret Valley Berger islandais

Berger islandais

Notre façon d'éduquer nos bergers islandais ...

Notre façon d'éduquer nos bergers islandais ...

Socialisation dans la nouvelle famille: il faut bien évidemment continuer le travail de l'éleveur et bien sortir le chiot PARTOUT et tout de suite, en ville, à la gare, dans des endroits forts fréquentés, toujours SANS laisse, le BI se sent frustré s'il est tenu en laisse et peut devenir réactif sur tout ce qu'il voit, bien le guider à la voix, JAMAIS avec de la nourriture (une longe très fine et légère peut être laissée au sol).

Les FRIANDISES sont GRATUITES! Il ne doit pas faire quelque chose pour en recevoir une... pas de chantage ...Mais s'il adopte un super comportement on le félicite à outrance à la voix et on le caresse.  Cela renforcera la relation avec votre chien.

Il faut travailler le suivi naturel dès que vous l'avez à la maison, ce travail sera déjà abordé à l'élevage.  Il faut beaucoup parler à votre berger pour capter son attention et ce, d'une voix chantante... 



Propreté: le chiot doit être sorti toutes les deux heures, on va avec le chiot dans le jardin afin qu'il fasse ses besoins (on ne reste pas sur place, le fait de marcher favorise le transit), on le félicite dès qu'il fait.  Puis on rentre.  Ceci pour lui inculquer directement un automatisme... S'il fait ses besoins devant vous dans la maison, le prendre sur le fait, lui dire non et l'emmener directement à l'extérieur... Ne jamais ramasser devant le chiot, il pourrait trouver cela intéressant.  Ne jamais le punir si vous ne l'avez pas pris sur le fait.



Jardin: éviter de  jouer au lancer de balles (cela rend souvent les chiens de bergers 'fous et surexcités' et ils sont tout le temps au taquet sur tout ce qui bouge), mais favoriser les jeux de recherche (ex: éparpiller sa ration de nourriture sur la terrasse, mettre sa nourriture dans une balle , fourrer un kong avec de la viande pour chien (choisir une bonne marque).  Comme expliqué dans la description de la race, il ne faut pas laisser votre chien seul dans le jardin, les sorties pour les besoins sont suffisantes mais prenez le temps d'aller promener votre chien afin de le socialiser, de renforcer votre complicité et de lui permettre de libérer son énergie.



La nuit: le chien de berger doit dormir près de son maître. Soit en liberté dans la chambre, soit dans le couloir mais il doit pouvoir voir son maître. Il ne faut pas hésiter à se lever la nuit dans un premier temps dès que le chiot se réveille ou pleure, il doit certainement faire ses besoins. Il ne sait pas se retenir 8h d'affilée à 8 semaines... 



Dans la maison: (tout comme dans le jardin) féliciter le chiot dès qu'il se trouve dans les pieds de son maître ("ouiiiii c'est bien ma fifilllle/mon loulou" avec une voix joyeuse et une caresse dans le flan). Cela sera très utile pour l'apprentissage du suivi naturel en balade.



Absences: il faut directement lui apprendre à rester seul dès les premiers jours.  Ne pas attendre la fin des vacances pour lui inculquer. Si du jour au lendemain, après avoir été habitué à avoir votre présence H24, il se retrouve seul, il ne va pas comprendre et il va paniquer.  Il faut commencer par des petites périodes. Quand vous partez, vous lui laissez TOUJOURS quelque chose de super agréable (kong fourré de nourriture, nourriture dans sa balle etc) qu'il associe votre départ à quelque chose de super positif. Mettre la radio ou allumer la TV permet au chien d'avoir une impression de présence. Ne JAMAIS laisser un berger islandais seul plus de 4h par jour sauf s'ils sont deux (maximum 6 heures et pas tous les jours!) (DEUX bergers islandais c'est MIEUX :-) )

 

Nourriture: à volonté, on laisse toujours une gamelle remplie à disposition (cela empêche la protection de ressources puisqu'il trouve toujours de la nourriture, il ne doit pas la protéger). Toujours une gamelle d'eau aussi à disposition (nourriture proplan puppy saumon uniquement + 2 rations par jour de blanc de poulet cru).  Un chien est tout à fait capable de faire son régime lui-même.



Ne JAMAIS aller dans un club canin ni dans des cours collectifs chez les comportementalistes: c'est trop frustrant pour les chiens de bergers.  Trop de chiens, d'excitations, d'aboiements. Il faut éviter de mettre son chiot avec un autre chiot, il va s'exciter dans les jeux et ne rien apprendre de positif, il n'apprendra pas les limites à ne pas dépasser...  Mais favoriser les contacts avec des chiens ADULTES, calmes et posés. Le chien adulte jouera avec votre chiot s'il en a envie et lui expliquera les limites à ne pas franchir... mordre trop fort, tirer les oreilles, sauter sur l'autre etc... cela vous permettra également plus tard d'avoir un chien qui a énormément de respect pour les autres qui ne sera ni envahissant, ni harceleur... Il aura reçu les bons codes canins! Choisir des chiens différents, pas toujours les mêmes, et lui laisser rencontrer des chiens dans des environnements différents aussi (ne pas favoriser ces rencontres lors de balades tout le temps de son éducation sinon votre chiot ne sera pas focalisé sur vous) est fortement recommandé.



Promenades: ne JAMAIS laisser votre berger islandais s'éloigner trop de vous pour aller 'sniffer' même s'il est important qu'il s'imprègne de différentes odeurs, il ne faut pas que cela dure de trop sinon il prendra l'habitude de s'intéresser à son environnement plutôt qu'à son maître.  On en l'attend pas, on continue sa route et le chiot doit lui-même faire attention à son maître.  S'il reste trop longtemps, toujours le rappeler joyeusement (afin de le distraire) en tapant dans les mains
 (bien anticiper): "viens ma fifillle/mon loulou, ouiiiiii". Il doit TOUJOURS se trouver autour de son maître et pour cela il faut tout le temps lui parler, "ouiiii c'est bien, c'est un bon chien ça".

Une longe laissée au sol (uniquement) peut être utilisée si votre berger a tendance à aller explorer trop loin (cela permet de travailler le rappel à distance).

Dès que le chiot regarde dans les yeux (dans n'importe quelle situation et n'importe quel endroit), lui faire une énorme fête: "ouiiiii bravoooooo" et le caresser (cela renforce le focus, plus tard cela permet que le chien regarde tout le temps son maître en balade et pas ce qui se trouve autour de lui). Il faut renforcer à la voix le bon comportement c'est-à-dire se trouver près de son maître.  Au début on peut s'aider de la longe pour que chaque rappel soit une réussite mais si on bosse bien le focus et le suivi naturel dès le plus jeune âge, la longe ne sera pas nécessaire.

Il faut le guider vers toutes les choses qui peuvent le stresser, un chien qui arrive à l'horizon, un cheval, un groupe de personnes, un vélo... en lui parlant joyeusement. A force de faire cela, vous banaliserez toutes distractions, si vous l'en empêchez, il ne pourra être que frustré et deviendra vite ingérable.

N'hésitez pas à l'emmener dès le plus jeune âge vers des points d'eau. Les bergers islandais adorent nager! En été lorsqu'il fait chaud, cela les rafraîchit et ils peuvent tout de même bien se dépenser malgré la chaleur.



FOCUS: le jeu du cache-cache est la clé pour obtenir un chien attentif, des explications seront données aux familles quand elles viendront chercher leur chiot.



Gestion de la peur: ne JAMAIS rassurer un chiot qui a peur, mais toujours anticiper, se diriger vers les distractions... ignorer cette peur.. en parlant joyeusement, en l'accompagnant vers les choses dont il a peur afin de le rassurer. Vous êtes sa référence et vous le guidez. IL va très vite comprendre que ses peurs n'ont pas lieu d'être.



IL FAUT PROSCRIRE TOUS LES CLUBS CANINS ET LES COURS COLLECTIFS CHEZ LES COMPORTEMENTALISTES, votre chien deviendra excité dans un environnement inadapté. Ils travaillent quasi tous avec la nourriture et apprendront donc à votre chien à répondre uniquement pour recevoir une friandise (voir onglet groupe de balades concernant notre expérience négative chez comportementaliste).



"Ne jamais utiliser les friandises pour l'éducation, le but est de tisser du lien et non de devenir une ressource ni d'abrutir votre chien en le robotisant avec le conditionnement pavlovien"  R. Prudhomme



Le chien de berger doit être éduqué de manière calme et ne pas devoir subir des longs moments d'attente entouré d'autres chiens qui aboient et ne tiennent plus en place tellement ils sont frustrés de devoir rester sans bouger et en laisse.



De plus les éduquer avec la nourriture engendre des problèmes de protection de ressources et donc des bagarres entre chiens! Cela développe aussi chez le chien une OBSESSION pour la nourriture! Les cours collectifs peuvent engendrer des problèmes de frustrations tels que certains chiens ne savent plus saquer les autres tellement ils ont été surexcités ou frutrés durant les leçons de ne pas pouvoir aller au contact ou d'avoir dû gérer des situations difficiles (harcelèment).

Il n'est pas nécessaire d'avoir un chien de cirque qui fait assis, couché, donne la patte et tourne en rond! il faut un chien bien dans sa tête, qui peut découvrir la vraie vie en liberté près de son maître.....



Le berger islandais n'a PAS besoin de faire des balades de 2h par jour, il a besoin de son maître près de lui et de le suivre partout...Il ne faut pas créer de besoin non vital... Mais il faut lui donner beaucoup d'attention... Une balade de 2h par semaine est amplement suffisante et une balade de 30 minutes par jour également.